Bébés

La sieste du matin... oui, mais jusqu'à quel âge?

C’est bien connu, les bébés ont besoin de beaucoup de sommeil autant durant la nuit que durant la journée et ceux qui s’en voient priver deviennent fréquemment des bébés qui pleurent beaucoup durant les périodes d’éveil (et de sommeil!) et que peu de chose n’arrive à les distraire ou à les calmer.

Jusqu’à l’âge de 3-4 mois, la durée des siestes est encore assez aléatoire, elles peuvent durer de 30 à 45 minutes à 2-3heures d’affilée.  Plus elles sont courtes, plus les périodes des siestes sont nombreuses dans la journée, il va de soi.

Vers 4 mois, le bébé a un rythme de 3 siestes généralement.  Une le matin d’environ 1h30-2h, une en début d’après-midi  d’environ 2h-2,5h et une dernière en fin de journée d’environ 30-45 minutes. Ce qui laisse des périodes d’éveil d’environ 2h entre les siestes.

La 3e sieste tend à disparaître autour de 8-9 mois, à la condition bien entendu que celle de début d’après-midi soit de quantité suffisante (un bon 2h d’affilée), car sinon on se retrouve avec un bambin qui peine à manger au repas du soir et qui a comportement grognon en fin de journée.

La sieste du matin (qui débute à l'intérieur du 2h du lever) quant à elle, diminuera autour de 12-13 mois et devrait être maintenue jusqu’à l'âge de 16-18 mois où débutera la période de transition de deux à une sieste.  C’est-à-dire que bébé fera une période de repos de 30-45 minutes même sans dormir afin de ne pas causer une dette de sommeil qui pourrait nuire à la qualité de son sommeil de nuit.  Vers 18 mois, en général, cette sieste n’est plus nécessaire et il ne reste que celle de l’après-midi.  Cette transition peut s’échelonner sur une période de 3 à 4 semaines. Si à 18-19 mois bébé réclame encore une sieste le matin par des signes de fatigue apparent et un comportement désagréable, il faudra se questionner sur la qualité et la durée de ses nuit et remédier à la situation en lui permettant une période de sommeil d’environ  11-12 d’affilée.

Sept points repères

Plusieurs parents m’ont fait remarquer que dans bien des milieux de garde, la sieste du matin devient facultative dès l’âge de 12 mois.  C’est habituellement trop tôt pour les bébés de ce groupe d’âge.  Cependant, voici 7 points repères qui vous indiqueront si cette sieste a été retirée trop rapidement :

  • Des pleurs au coucher sont apparus ou encore il chigne dès que vous vous dirigez vers sa chambre, particulièrement pour le dodo du soir;
  • Des éveils nocturnes en crise de quelques secondes à quelques minutes se font entendre de temps à autre, sans, parfois, la nécessité d’intervenir, car il a encore les yeux fermés et cela cesse rapidement;
  • Un éveil trop matinal. Alors qu’il se réveillait le matin entre 6 et 7h, le voilà qui s’éveille le matin autour de 4-5h… en pleurant;
  • Le babillage au réveil a cédé le pas aux pleurs, même s’il s’éveille à son heure habituel;
  • Des signes de fatigues sont présents dans l’heure qui suit le lever;
  • Son tempérament est plus grognon… qu’à l’habitude
  • Il peine à se séparer de vous, en voulant pratiquement toujours être dans vos bras, en votre présence.

Si quatre énoncés et plus dépeignent votre réalité, il se pourrait que la sieste du matin soit encore nécessaire.

Il est parfois tentant de supprimer une sieste puisque, nous adulte, ne dormant pas le jour, c’est parfois exigeant de respecter ce besoin.  Toutefois le désir de vouloir préserver la qualité des nuits de toute la famille est la motivation qu’il faut pour continuer d’en prendre soin adéquatement.

Lectures suggérées:

Le sommeil du nourrisson
Comment aider mon enfant à mieux dormir
La sieste chez l'enfant

Besoin d'information pour mieux saisir tous les enjeux de son sommeil?  Voici des sessions d'information par groupe d'âge à visionner chez vous dans le confort de votre foyer.  Ils ont été conçu par groupe d'âge afin de repérer celui qui vous convient le mieux. 

Brigitte Langevin
www.brigittelangevin.com

 

© 2015 Brigitte Langevin Tous droits réservés
Concept par Gotz Création - Réalisé par Dynamites Design