Adulte

Blogue

Adulte

Blogue

Comment lutter contre l’insomnie ?

par | Adulte

Même si les somnifères ont démontré leur efficacité pour lutter contre l’insomnie, les risques d’accoutumance sont importants. Par chance, il existe plusieurs autres traitements doux et remèdes naturels – idéal pour retrouver une meilleure qualité de sommeil.

La thérapie comportementale et cognitive (TCC)

Ce traitement de l’insomnie joue sur la complémentarité de 2 registres : le comportement et la cognition (il s’agit du processus de la pensée).

Le sujet affronte la situation qu’il craint (c’est-à-dire l’insomnie), et ce, de manière progressive. Le thérapeute l’assiste et lui indique le comportement à adopter.

Au fil des séances, le sujet se fixe des objectifs et se livre à des exercices personnels. Il évalue aussi ses progrès et tient un journal de sommeil.

La thérapie comportementale et cognitive associe les conseils pratiques, les attitudes par rapport au sommeil et le travail sur les croyances. Grâce à elle, vous ne souffrirez plus d’insomnie.

Voici quelques-uns de ses conseils :

  • évitez les longues siestes en fin d’après-midi ;
  • levez-vous tous les jours à la même heure (peu importe l’heure de l’endormissement la veille) ;
  • si vous vous réveillez dans la nuit, quittez le lit et faites une activité relaxante (la lecture, par exemple). Ne restez surtout pas devant un écran ;
  • recouchez-vous en cas de nouvelle manifestation du sommeil.

La phytothérapie

Certains éléments tels que les idées sombres ou fixes et l’excitation empêchent de s’endormir et provoquent des insomnies. Pour y remédier, les tisanes “bonne nuit” sont des solutions intéressantes. Privilégiez les préparations à base de plantes et de fleurs en vrac car elles stimulent le système parasympathique (c’est-à-dire celui du sommeil et de la détente).

La mélisse, l’eschscholtzia et la passiflore sont réputées pour leurs bienfaits sédatifs. Réalisez un cocktail à l’aide de ces plantes et buvez-le tout au long de la journée.

Une autre astuce consiste à associer des techniques de respiration profonde et basse (avec une fluidité de l’expiration et de l’inspiration) à l’olfaction de l’huile de camomille.

Le sport

La pratique régulière d’une activité sportive permet de retrouver un sommeil de meilleure qualité. Elle favorise également l’endormissement, limite les problèmes de somnolence et diminue le stress.

Toutefois, il est déconseillé de faire du sport 3 heures avant de vous coucher (en effet, cela vous stimulerait beaucoup).

L’acupuncture

L’acupuncture est à la fois une médecine douce et un traitement de l’insomnie. Elle favorise la détente et la relaxation, et procure une agréable sensation d’apaisement.

Pour les personnes stressées et anxieuses, une séance par semaine est recommandée.

L’aromathérapie

L’aromathérapie permet aussi de lutter contre l’insomnie. Pour une nuit douce, déposez quelques gouttes d’huile essentielle de lavande ou de romarin sur votre oreiller ou dans votre bain.

Il est également possible d’installer un diffuseur dans votre chambre.

Évitez les drogues et l’alcool

Bien qu’ils causent un endormissement rapide, les drogues et l’alcool ont un impact important sur la qualité du sommeil. Ce dernier n’est ni profond, ni réparateur, et vous pourriez vous réveiller dans la nuit. Résultat : vous ressentirez de la fatigue le matin.

Bien plus qu’un simple trouble du quotidien, l’insomnie touche près de 70 % des Français. Qu’il s’agisse des petits ennuis ponctuels ou des difficultés chroniques, elle gâche des nuits. Mais pour peu que vous suiviez tous les conseils et astuces mentionnés précédemment, vous en viendrez à bout.

Lecture suggérée :
Mieux dormir… j’en rêve!

© Brigitte Langevin
www.brigittelangevin.com

INFOLETTRE

Abonnez-vous afin de rien manquer