Bébé

Blogue

Services aux parents

Consultations

Entrée en garderie et bébé ne s’endort qu’au sein… que faire ?

par | Bébé

S’endormir au sein ou au biberon dès la naissance est naturel chez le nourrisson puisqu’il se retrouve dans des conditions de sommeil qu’il connaît, soit celles qui prévalaient dans le ventre de maman : dormir à l’étroit (dans les bras), dans le mouvement (bercement, tapotement, etc.), dans le bruit (il entend le cœur du parent) et à satiété (il est au sein ou au biberon).

DE PLUS EN PLUS CONSCIENT

Quelques semaines plus tard, vers l’âge 2 à 4 mois, bébé est plus conscient de son environnement.  Il  ne choisit plus de se laisser aller au sommeil au sein ou au biberon pour profiter  plus longtemps de maman et de papa.  Dans certaines familles la transition entre s’endormir en étant nourri ou bercer et s’endormir seul dans le lit se fait pratiquement tout seul et sans pleur. Tout le monde est content. Parfois le parent n’a même pas le mérite, en fait c’est le tempérament du bébé qui fait la différence, c’est-à-dire qu’il apprécie dormir et s’endormir par lui-même.

Cependant, ce n’est pas le cas de tous les nourrissons.  Certains bébés vont résister à s’endormir autrement, c’est-à-dire qu’ils vont s’éveiller dès qu’ils seront déposés dans le lit ou encore y dormir très peu longtemps et utiliser un microéveil (éveil de quelques secondes en cours de sommeil) afin de forcer un éveil complet et pleurer pour demander à être de nouveau endormi au sein.

Par ailleurs, des parents apprécient tellement ce moment de douceur et de calme que représente endormir bébé dans les bras que la transition n’a jamais lieu… jusqu’à ce que l’entrée en garderie ne soit imminente.

IL PEUT S’ADAPTER À DEUX FAÇONS DE FAIRE

La bonne nouvelle, c’est que le bébé s’adapte très bien à son environnement et à l’adulte qui en prend soin.  Il se peut donc qu’il apprenne dans son milieu de garde à s’endormir seul et qu’il conserve avec plaisir, à la maison, de s’endormir dans les bras de son parent en étant nourri ou bercé.

Évidemment, l’éducatrice ou la personne qui prendra soin de votre bébé dans son milieu familial devra en être avisée afin qu’elle puisse mettre en place ce qu’il convient et ainsi permettre la transition pour s’endormir seul, dans son milieu de garde.  Faites-lui confiance, elle saura amener votre bébé vers l’autonomie.  Le personnel en milieu de garde connaît déjà cette situation, car plusieurs bébés dorment dans les bras de leur parent le jour(ou en poussette, en auto, en coquille) qu’ils soient allaités ou pas, lors de l’intégration en garderie.

Le point important à retenir c’est que même si dans son milieu de garde bébé devient autonome pour trouver le sommeil, il est rare qu’il transporte ses nouvelles compétences à la maison, car il « sait » reconnaître (il fonctionne par association) qui accepte de participer à son processus de sommeil (donc de l’endormir) et qui le dirige vers l’autonomie au sommeil (lui permette d’y arriver par lui-même).  Ainsi lorsque vous serez prête à lui remettre les rênes de son sommeil, vous pourrez alors le soutenir à l’aide de la stratégie qui vous convient le mieux, dont entre autres, celle des 15 secondes, si elle vous convient, qui est amplement détaillée dans le livre Le sommeil du nourrisson.

Bon sommeil!

Lectures suggérées :
Comment aider mon enfant à mieux dormir
La sieste chez l’enfant
Le sommeil du nourrisson
Sommeil : la boite à outils!

Besoin d’information pour mieux saisir tous les enjeux de son sommeil?  Voici des sessions d’information sur le sommeil des enfants à visionner chez vous dans le confort de votre foyer.  Ils ont été conçu par groupe d’âge afin de repérer celui qui vous convient le mieux.

© Brigitte Langevin
www.brigittelangevin.com

 

INFOLETTRE

Abonnez-vous afin de rien manquer