Dormir ailleurs? Bébé refuse catégoriquement!

Une bonne majorité d’enfants acceptent de dormir dans différents environnements sans dire un mot.  Cependant, certains bébés, dès qu’ils ne sont pas dans leur environnement de sommeil habituel, ils tardent à se laisser aller dans les bras de Morphée et parfois n’y arrivent même pas, laissant leurs parents… perplexes.

Le sommeil appelle le sommeil

Une croyance populaire qui circule dans plusieurs familles est de considérer comme vrai que moins un bébé dort, plus il va dormir.  C’est-à-dire qu’on est souvent portés à retarder le moment de le mettre au lit, malgré des signes évident de fatigue afin de s’assurer que la prochaine période de dodo soit plus longue ou en sommeil plus profond.

Les cinq types de sommeil

Avec tout près d’une vingtaine d’années de soutien auprès des familles désireuses d’améliorer le sommeil de leur bébé et de leur enfant, je peux nommer « cinq types de sommeil » : le sommeil naturel, le sommeil emprisonné, le sommeil essoufflé, le sommeil rêvé et le sommeil aligné.  Les voici détaillés :

Stress et anxiété... un virus destructeur de sommeil

Votre charge de travail est plus lourde qu’à l’habitude et peut-être que les enfants vous semblent moins conciliants? Ou est-ce simplement le changement de saison qui vous affecte? Un événement a-t-il bousculé votre quotidien? Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises raisons de ressentir du stress, de l’anxiété, de la fatigue ou même de souffrir d’insomnie.

Plus de sommeil, moins de maux

Tannés d’avoir des enfants avec la « guidine » au nez durant une partie de l’hiver?  Il y a moyen de vivre cette période de l’année différemment!

© 2015 Brigitte Langevin Tous droits réservés
Concept par Gotz Création - Réalisé par Dynamites Design