Une routine de dodo pour mon nourrisson, essentielle ou pas?

Dès leur naissance, certains bébés vont s’adapter à leur nouveau milieu de vie tandis que d’autres vont laisser savoir à leurs parents que c’est inconfortable tout cet espace entre vous et lui.  Il sera alors aux anges que dans vos bras, en porte-bébé, emmailloté ou dans sa coquille, par exemple.  

Au lit!

Malgré toute votre bonne volonté, c’est la même chose soir après soir. Il est 21 h et les enfants ne sont pas encore au lit. Au fond, est-ce si grave ? 

La grève du dodo?

La période estivale, les longues journées chaudes et ensoleillées, les vacances, les activités tardives en soirée, etc. Tous ces bons moments concourent à transformer, parfois radicalement, les bonnes habitudes de sommeil et surtout l’horaire en un rythme plus casuel… il s’endort en auto sur le chemin du retour, il saute une sieste car trop occupé à jouer avec ses cousines et cousins ou elle est écourtée par une activité en famille.

Comment ne pas céder lors de l'apprentissage au sommeil

Bien apprendre à s'endormir, pour un bébé, est déterminant pour ses nuits futures. Certains le font avec une facilité quasi déconcertante, tandis que d’autres demanderont tout un investissement de temps de la part des parents. Si vous devez en arriver là, c’est-à-dire de mettre en place un dodo serein, apprenez comment ne pas céder lors de l'apprentissage au sommeil. Car il faut se le dire, plus on cède, plus le bébé devient tenace et réfractaire à cette autonomie.

Cinq bonnes raisons de consulter une coach en éducation au sommeil

Dormir est un processus si naturel et tellement facile (surtout quand on devient un parent : on pourrait dormir n'importe où!) qu'on ne pense pas qu'il puisse faire l'objet d'une demande de soutien et d'accompagnement.  Voici 5 raisons pour lesquelles il serait souhaitable de consulter une coach en éducation au sommeil.

© 2015 Brigitte Langevin Tous droits réservés
Concept par Gotz Création - Réalisé par Dynamites Design