Enfants

Il se réveille à 5h? Ça commence mal la journée!

L’éveil trop matinal, ça commence mal la journée…

Avec la belle saison qui est à nos portes, le soleil nous fait l’honneur de se lever de plus en plus tôt avec pour conséquence une infiltration de cette belle lumière dans les chambres à coucher qui peuvent stimuler particulièrement les bébés et les enfants à se lever aux aurores.

Dormir à la noirceur la nuit et à la pénombre le jour est important

Il est important de savoir que la lumière du jour joue un rôle fondamental dans la régulation des rythmes veille/sommeil.   Par exemple, plus la pénombre est présente, plus les hormones du sommeil, tel que la mélatonine, est sécrétée.  À l’inverse, si la clarté du jour peut atteindre nos paupières et stimuler la rétine de l’œil, plus les hormones d’éveil, telle que le cortisol, est sécrété.

Il devient donc important de protéger la chambre à coucher de la lumière du soleil levant par une toile opaque.  C’est d’autant plus important puisque notre ami Galarneau se couche plus tard les soirs d’été et nos enfants ne peuvent suivre son horaire sans risque de se retrouver avec une bonne dette de sommeil, dont l’éveil trop matinal est le signe le plus flagrant. Les autres indices de la présence de l’accumulation de fatigue étant des pleurs au coucher, des éveils nocturnes, des pleurs au lever et/ou des siestes qui raccourcissent en durée et en qualité.

Avant 6h c’est trop tôt!

On considère que l’éveil trop matinal est présent lorsque le réveil du bébé ou de l’enfant a lieu avant 6h le matin.  Ici on parle bien de l’éveil spontané mais aussi des enfants que les parents doivent réveiller à l’aube dû à de longs déplacements ou des problèmes de circulation qui rendent impossible un lever plus tardif le matin. Il n’en demeure pas moins que dans les deux situations, la journée devient longue pour ces enfants et un moment de récupération doit avoir lieu en matinée ou encore c’est la sieste de début d’après-midi qui arrive plus tôt que prévu, en ayant pris soin de lui donner son repas avant de lui permettre d’aller dormir. La durée optimale d’une nuit de sommeil est de 11h-12h d’affilée chez les bébés qui n’ont plus la nécessité d’être nourris la nuit, ou entrecoupée de 1 ou 2 boires chez ceux qui ont encore besoin de repas nocturne.  Avant l’âge de 8 semaines, l’horloge interne, responsable du cycle veille/sommeil commence à peine à jouer son rôle, il est alors fréquent de voir de jeunes bébés dormir pratiquement autant le jour que la nuit.

Quels sont les moyens de contrer l’éveil trop matinal?

  • Une toile opaque dans la chambre de bébé
  • Garder la porte fermée afin que la luminosité des autres pièces ne viennent pas ensoleillée la sienne au petit matin (bien entendu la chambre doit être bien ventilée, surtout lors de canicule)
  • Coucher un peu plus tôt le soir, un bon 30 minutes est parfois nécessaire (rappelons-nous que l’éveil trop matinal est aussi la conséquence d’une trop grande fatigue)
  • Si possible permettre la fin de semaine un lever plus tardif, donc le laisser dormir jusqu’à 7h ne nuit pas aux autres rythmes de la journée

Lorsque l’éveil matinal est présent l’année durant, il faut parfois revoir tout l’horaire de l’enfant en s’assurant particulièrement que les siestes sont respectées en durée et en qualité, car moins un enfant dort le jour… moins il dort la nuit.

Bon été!

Lectures suggérées : 
Comment aider mon enfant à mieux dormir
La sieste chez l'enfant
Le sommeil du nourrisson

Besoin d'information pour mieux saisir tous les enjeux de son sommeil?  Voici des sessions d'information par groupe d'âge à visionner chez vous dans le confort de votre foyer.  Ils ont été conçu par groupe d'âge afin de repérer celui qui vous convient le mieux.

© Brigitte Langevin
www.brigittelangevin.com

 

 

© 2015 Brigitte Langevin Tous droits réservés
Concept par Gotz Création - Réalisé par Dynamites Design