Bébé

Blogue

Services aux parents

Consultations

Sept mythes à propos du sommeil des bébés

par | Bébé

Dormir, un processus si naturel, qui peut vite tourner au cauchemar si on y associe des croyances limitantes.  En voici quelques-unes afin de ne pas tomber dans certains pièges qui pourraient empêcher bébé de développer de bonnes habitudes de sommeil dans les premières semaines de vie.

LES BÉBÉS ALLAITÉS FONT LEURS NUITS PLUS TARD

  • La réponse n’est pas alimentaire, mais réside plutôt dans le comportement du parent.
  • Qu’il soit nourri au sein par sa mère ou au biberon par l’un ou l’autre de ses parents, un enfant qu’on laisse s’endormir pendant la tétée associera cet acte à l’endormissement.
  • Lors d’éveils nocturnes, il réclamera le sein ou le biberon. Profiter des bienfaits de l’allaitement peut aller de pair avec l’apprentissage, chez bébé, de l’autonomie quant à son sommeil.

LE SILENCE EST D’OR POUR QUE BÉBÉ DORME

  • D’abord, un fœtus perçoit les bruits qui meublent l’univers de sa mère. En tant que nouveau-né, il n’a donc pas besoin d’un silence parfait pour dormir. Et c’est tant mieux puisque, dans la vraie vie de parents, les électroménagers fonctionnent, le téléphone sonne, des gens circulent et parlent dans la maison.
  • Il ne sert donc à rien de créer un climat artificiellement silencieux qui ne saurait, en fin de compte, que rendre l’enfant sensible au moindre bruit alors qu’il ne l’était pas au départ.
  • Évidemment, trop de bruit, ce n’est pas favorable. Si votre vieux lave-vaisselle émet le même son qu’un marteau-piqueur, vaut mieux attendre avant de le mettre en marche…

LES BÉBÉS DORMENT PARTOUT

  • Jusqu’à deux mois, il est vrai que l’enfant n’a pas suffisamment conscience de son environnement pour que celui-ci l’empêche de dormir.
  • Par contre, plus il vieillit, plus il sera tenté de combattre le sommeil pour ne rien manquer et il ne fera que des « power nap ». Son humeur s’en ressentira et il rechignera de se voir déposé dans son lit durant la journée lorsque vous voudrez qu’il y dorme.

MON BÉBÉ NE DÉMONTRE JAMAIS DE SIGNES DE FATIGUE

  • On croit à tort que seuls des signes évidents comme les bâillements ou les paupières lourdes signifient la fatigue.
  • Gigoter et s’agiter sont des indicateurs qui passent souvent inaperçus mais qui ne trompent pas.

MON BÉBÉ, UN PETIT DORMEUR

  •  De mauvaises habitudes sont bien plus souvent responsables d’un faible nombre d’heures de sommeil qu’une question de tempérament.
  • En fait, seulement 5 % des gens, toutes tranches d’âges confondues, sont de véritables « petits dormeurs ». Un bébé a suffisamment dormi s’il s’éveille en gazouillant ET que, dans l’heure qui suit, il ne démontre aucun signe de fatigue.

LES BÉBÉS SAVENT DORMIR SELON LEURS BESOINS

  • Si la vie était aussi simple! Hélas, les enfants résistent à l’endormissement au même titre qu’un chat se sauve de l’aspirateur. Il incombe aux parents de veiller à ce que leur enfant dorme assez et développe de saines habitudes de sommeil.

COUCHER TARD SIGNIFIE-T-IL LEVER TARD ?

  • Si je souhaite que mon bébé se lève plus tard le matin, dois-je le coucher plus tard le soir?
  • Sans vouloir briser vos illusions, 99 % des bébés sont matinaux. Entre 6 et 7 heures du matin, c’est le chant du coq dans la quasi-totalité des familles. Avant 6 h, c’est trop tôt, mais passé 7 h, vous ferez l’envie de bien des parents.

INFOLETTRE

Abonnez-vous afin de rien manquer