Bébé

Blogue

Services aux parents

Consultations

Sommeil et alimentation

par | Bébé

Relation entre l’alimentation et le sommeil de bébé

Interview réalisé par
Ketty Deleris-Vautrin
Diététicienne du bébé et de l’enfant

Pour ceux et celles qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis auteure, conférencière, formatrice agrée et experte en éducation au sommeil. Un bébé ou un enfant a tout ce qu’il faut pour bien dormir, il est en bonne santé, mais parfois il n’y arrive pas. Soit le coucher est problématique, soit il se réveille en pleine nuit et n’arrive pas à se rendormir seul, soit il se réveille trop tôt le matin, ou encore les siestes peuvent être trop courtes malgré tous les efforts faits par les parents. 

Les premiers mois d’un bébé, faut-il le réveiller (la nuit ou la journée) toutes les 2 ou 3 heures pour le faire manger ?

Avant les 8 premières semaines de vie, c’est la faim qui va motiver les réveils du bébé. Il est donc important de répondre au bébé en le nourrissant toutes les 2 ou 3 heures la journée et la nuit.

Vers 8 semaines, bébé a pris du poids, et ce poids lui a donné des réserves pour dormir un petit peu plus longtemps. Il est capable, à partir de cet âge, d’allonger sa durée de sommeil la nuit puisque ce n’est plus la faim qui va le réveiller. A partir de 8 semaines, on peut donc trouver des bébés qui vont dormir 5 à 6 heures d’affilée. Un bébé qui dort 5 à 6 heures d’affilée est un bébé qui fait ses nuits. Certains bébés inversent le cycle jour/nuit, et veulent faire leurs 5/6 heures d’affilée la journée. Dans ce cas précis il sera important de le réveiller, car en journée, la priorité c’est manger ! Si Par contre bébé fait 5/6 heures d’affilée la nuit après ses 8 semaines de vie, on ne le réveille surtout pas.

On entend souvent « arrête de donner le sein à ton bébé, passe au biberon il fera ses nuits ». Est-il vrai que les bébés nourris au biberon font mieux leurs nuits ?

La réponse est « non », c’est un gros mythe ! Ce qui se produit, c’est que la maman qui allaite a tendance à laisser son bébé s’endormir au sein. Ce qui est nuisible dans l’apprentissage au sommeil, chez certains bébés, qui débute après les fameuses 8 semaines, c’est de laisser croire au bébé que le nourrir est associé au sommeil. D’ailleurs les parents qui nourrissent leur bébé au biberon et qui laissent leur bébé s’endormir pendant la prise du biberon se trouvent dans le même cas de figure. En faisant cela, bébé associe la nourriture à l’acte de dormir, et il finit par être convaincu qu’il ne peut pas se rendormir s’il ne reçoit pas une tétée. D’ailleurs un parent qui multiplie les tétées risque de se retrouver avec un bébé qui fait du reflux car l’estomac du bébé est trop rempli tout le temps.

Donc ce n’est pas le sein le problème, en fait c’est d’associer la tétée au sommeil. C’est cela qui peut porter préjudice au sommeil pour les mois suivants.

Lorsqu’un bébé pleure la nuit doit on systématiquement lui donner à manger ?

Les études montrent qu’un bébé qui fait plus de 5 kg (généralement après les 8 semaines) peut dormir 5 à 6 heures d’affilée la nuit, et un bébé qui fait plus 6 kg peut dormir 11 à 12 heures d’affilée, la nuit évidemment. Certains parents continuent de nourrir leur bébé la nuit, mais ils ne répondent plus aux besoins physiologiques de l’enfant. Il est probable que cela corresponde à un désir chez ces parents de se rassurer, en nourrissant leur enfant. Le bébé ayant un besoin vital d’attention, il risque donc s’éveiller la nuit avec de gros pleurs pour en obtenir. S’il est obligé de manger pour recevoir cette attention, il va prendre l’habitude de manger la nuit. Il va alors développer un conditionnement appris.

Mais normalement si le bébé fait plus de 5 kg, il ne doit pas y avoir plus d’une tétée la nuit, et s’il fait plus de 6 kg c’est une tétée avant d’aller dormir vers 19h et une autre tétée au réveil entre 6h et 7h.

Dès qu’un enfant mange des aliments solides (des céréales en général) il n’y a plus nécessité de nourrir avec du lait la nuit, car les calories absorbées dans la journée sont suffisantes pour permettre à l’enfant de dormir 11 à 12 heures d’affilées. Ces aliments peuvent s’introduire à partir de 4 à 6 mois.

Donc si on veut vraiment parler d’âge et non de poids, avant 4 mois le bébé a besoin d’être nourri la nuit.

Un bon sommeil améliore-t-il la prise de poids d’un bébé?

Il n’y a pas de preuves scientifiques, mais dans ma clientèle (c’est-à-dire des centaines voire des milliers de bébés) on voit très bien qu’un bébé qui ne dort pas assez va stabiliser son poids et peut parfois en perdre un peu. Alors qu’un bébé qui dort suffisamment va avoir une prise de poids plus régulière.

Y a t-il réellement des aliments qui favorisent le sommeil ?

Chez les bébés qui sont nourris au sein, généralement on conseille aux mamans d’éviter des aliments qui vont nuire à la qualité du sommeil comme la caféine. Mais il est aussi conseillé d’éviter de manger des aliments de mauvaise qualité nutritionnelle tels que les fast-foods.

Merci encore à Brigitte, vous pouvez retrouver tous ses conseils sur son livre « Le sommeil du nourrisson »

Besoin d’information pour mieux saisir tous les enjeux de son sommeil?  Voici des sessions d’information par groupe d’âge à visionner chez vous dans le confort de votre foyer.  Ils ont été conçu par groupe d’âge afin de repérer celui qui vous convient le mieux.

© Brigitte Langevin

INFOLETTRE

Abonnez-vous afin de rien manquer