2 à 4 mois

Natacha

Chère Brigitte, comment vous exprimez toute ma reconnaissance et ma gratitude, depuis le début de mon long parcours dans l'apprentissage au sommeil de mon petit amour Thierry. En effet, vous avez su m'accompagner, avec patience et une douce fermeté dans mes allers retours, mes bons et mes moins bons coups, jusqu'à ce que finalement je me décide à faire tout ce que vous me disiez, à la lettre. Thierry est enfin récompensé de tous ses efforts...et la maman aussi! Tout a commencé en novembre, alors que bébé était âgé de 10 semaines et pesait plus de 16 livres. Ce petit homme se réveillait encore aux deux heures pour boire alors qu'il n'en n'avait clairement plus besoin. J'ai lu votre livre "Le sommeil du nourrisson" et vous ai consulté au téléphone, puis je me suis lancée...après trois nuits très intenses et difficiles (car il semble que le petit Thierry soit tenace!!!), bébé s'est mis à dormir entre 9 et 11 heures sans réveils ou presque, pendant environ deux semaines. Il importe de préciser que le papa était absent pendant cet apprentissage. Donc, à son retour, bébé a eu quelques réveils en milieu de nuit, mais je demeurais ferme et ne retournais pas le voir. Il se rendormait. Sauf que le papa s'est mis en me faire douter, en me disant plusieurs commentaires déroutants ("il fait pitié", "il doit avoir faim", "a-t-il vraiment déjà dormi une nuit complète?"). Alors je me suis remise à l'allaiter en milieu de nuit...puis un soir, alors qu'il s'est réveillé vers 23h, il l'a pris et me l'a mis dans les bras en me disant qu'il avait l'air d'avoir très faim...je l'ai donc allaité. Imaginez...deux boires ajoutés par nuit et tout ce travail gâché. Puis la suce est revenue et la débandade aussi. Sauf que sachant à quel point ça avait été difficile pendant trois nuits, j'étais un peu traumatisée à l’idée de recommencer...et psychologiquement peu disposée...Donc, environ un mois plus tard, avec de multiples encouragements de votre part et des hésitations sans fin de ma part, j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai recommencé. Vous m'aviez dit de m'attendre à deux nuits très difficiles, de retirer définitivement la suce et de ne pas le nourrir avant 6h30-7h le matin (il se couche à 19h30) avec une stratégie au cas où il ferait de grosses colères. Cette fois, j'ai suivi le tout à la lettre et...miracle...une seule nuit très difficile, avec des réveils aux heures à partir de minuit. Mais dès le lendemain (hier), il ne s'est réveillé que 12 minutes à minuit et une petite heure de chignage vers 4h30...pour se réveiller tout souriant et pas du tout affamé vers 7h!!! Pour moi, qu'il ait fait ça à la deuxième nuit seulement, sans suce et sans boire pendant presque 12 heures, on a gagné la bataille!!
Et je ne retournerai pas en arrière. Je reste ferme et constante pour que mon bébé puisse bien dormir, de jour comme de nuit. Je veux qu'il grandisse en santé et de bonne humeur. Personne ne me fera changer d'idée cette fois!!! Merci, merci et merci!!!!

Informations

Besoin d'informations?
Besoin d'aide?
514 806 2016 contact@brigittelangevin.com Il me fait toujours plaisir d’avoir de vos nouvelles!

N’hésitez pas à m’écrire...

Vos commentaires sont importants pour moi et pour la communauté!

Laissez un témoignage

Votre courriel:
Votre nom:
Votre témoignage:
Combien font 2 + 2 ?
© 2015 Brigitte Langevin Tous droits réservés
Concept par Gotz Création - Réalisé par Dynamites Design